Otto | Tomi Ungerer

Qui est Otto ?


JPEG
Otto est un ours en peluche qui nous raconte sa vie à la fois drôle, tragique et émouvante. A travers l’histoire d’Otto, Tomi Ungerer aborde les thèmes qui lui sont chers : la différence, la guerre, la violence sociale. Il insiste aussi dans ce récit sur l’amitié, la fraternité et le devoir de mémoire. L’histoire d’Otto se déroule en effet dans le contexte dramatique de la seconde guerre mondiale et de la Shoah.


Qui est Tomi Ungerer ?



- Tomi est né le 28 novembre 1931 à Strasbourg dans une famille d’horlogers.

Deux évènements marquent son enfance :

- En 1935, la mort de son père. Il commence à dessiner peu après.

- L’occupation de l’Alsace par les Allemands. Tomi subit l’endoctrinement nazi dans son école de Colmar où on l’empêche de parler français. Quand l’Alsace redevient française, on lui interdit de parler l’alsacien. Tomi a raconté cette période dramatique dans son livre A la guerre comme à la guerre : Dessins et souvenirs d’enfance . Voici un extrait de la 4e de couverture :

"Pendant la guerre de 1939-1945, Tomi Ungerer a parlé allemand à l’école, alsacien avec ses copains et français à la maison, ce qui aurait pu lui valoir une amende de trois marks par "bonjour" et plus tard, la prison. Il s’est appelé Hans Thomas. Il a appris à l’école que Léonard de Vinci était d’origine allemande et se nommait en fait Leonard von Wincke. Il a collectionné les casques des soldats français en pleine débâcle. Il a reçu de splendides figurines sculptées par les prisonniers russes qui venaient s’occuper du jardin"

- Dans les années 1950, Tomi commence à voyager. Très attiré par la culture américaine, il part en 1956 pour les Etats-Unis "avec 60 dollars en poche et une cantine de dessins et de manuscrits". C’est à New York que paraît son premier livre pour la jeunesse : The Mellops go flying .
Tomi va poursuivre parallèlement une carrière de "cartoonist" dans de nombreuses revues, d’auteur jeunesse et d’affichiste publicitaire.

JPEG

- En 1968, il s’engage contre la ségrégation et la guerre du Vietnam dans une virulente série d’affiches. Il quitte en 1971 les États-Unis pour le Canada, puis pour l’Irlande où il vit toujours. Il a fait donation de son œuvre au Musée de Strasbourg. et s’est engagé dans les années 80 pour favoriser les échanges culturels franco-allemands.

- C’est en 1999 qu’il a publié Otto, autobiographie d’un ours en peluche .
Le Prix Européen de la Culture lui est alors décerné.


De quoi parle Otto ?


Un ours en peluche, arrivé à la fin de sa vie, découvre qu’il est vieux et raconte sa vie : sa naissance avant la guerre en Allemagne, son premier compagnon David issu d’une famille juive, son ami allemand, Oskar.
Puis arrive l’épreuve de la guerre : la séparation, la déportation et les bombardements.
Devenu héros involontaire en sauvant un soldat américain, Otto se retrouve aux États-Unis.

Une nouvelle vie commence…

JPEG

© Dernières Nouvelles d’Alsace - Nov. 2005



Découvrir l’album


Voici deux activités pour découvrir l’album en classe.
Cliquez sur les documents ci-dessous pour les télécharger.

Word - 22.5 ko
A la découverte d’Otto
Word - 25.5 ko
A la découverte d’Otto 2

Vous pouvez aussi télécharger un diaporama des images et illustrations de l’album d’Otto au format PowerPoint. Ce document vous permettra de travailler sur les images du livre.

Étudier le texte pour comprendre l’histoire


Activité compréhension du contexte historique par le vocabulaire.

Word - 25 ko
Comprendre Otto par le vocabulaire

L’histoire d’Otto permet d’aborder en classe la seconde guerre mondiale. Ungerer, farouche adversaire de la guerre et du racisme, aborde dans ce texte la question de l’antisémitisme et de l’holocauste. Cliquez sur le document ci-dessous pour accéder à une étude du texte qui permettra de mieux comprendre le contexte historique d’Otto.

Faire des recherches pour comprendre l’histoire


Les enfants pourront associer le texte de l’album à des documents historiques pour comprendre :

- L’antisémitisme et le sort des enfants juifs sous le régime nazi.

Word - 38 ko
Destins d’enfants juifs

Le professeur insistera sur la différence entre le peuple allemand et les nazis. Les allemands vivaient aussi dans la peur du régime mis en place par Hitler.

- La libération de l’Europe et le rôle des Américains.
Voici quelques questions que vous pouvez poser à vos élèves sur le rôle des Américains pendant la Seconde Guerre Mondiale :
Charlie rebaptise Otto « Alamo ».
Pourquoi Otto devient-il la mascotte du régiment ?
Qu’est-ce qu’une mascotte ?

Décrire l’affiche :
Que porte Otto ?
Pourquoi ?
Que voit-on en arrière plan d’Otto ?
Quelle est son attitude ?
Pourquoi Otto devient-il célèbre aux États-Unis ?



Pour comprendre le message en anglais


« Teddy Bear hero saves life of G.I Charlie »


Il faut savoir qu’un président des États-Unis est associé à l’histoire de Teddy Bear (nounours en anglais).
En 1903, le Président Théodore (Teddy) Roosevelt rentra bredouille d’une chasse à l’ours de quatre jours. Croyant lui faire plaisir, les organisateurs enchaînèrent un ourson au pied d’un arbre afin de satisfaire le Président. Outré par cette mise à mort, Théodore Roosevelt fit libérer l’animal.
Deux émigrants russes, Rose et Morris Mictchom immortalisèrent cette histoire en créant un ours en peluche qu’ils baptisèrent Teddy. Le succès fut immédiat : peu de temps après ils créèrent leur propre atelier de fabrication de l’ours Teddy, qui eut un grand succès aux États-Unis.

- Voici quelques pistes pour faire des recherches historiques :

  • Archives de guerre de l’INA

    Consultation des actualités cinématographique diffusées durant la seconde guerre mondiale dans les salles de cinéma françaises. Extraits vidéos du 16 juin : le jour J ; du 23 juin : l’invasion anglo-américaine en Normandie ; du 14 juillet 1944 : la bataille de Normandie.

  • La Seconde Guerre Mondiale en 60 dates sur France5.fr

    Consacré à l’histoire et à la mémoire du conflit, ce site revient sous forme de frise chronologique sur les principaux événements de la période 1939-1946 et recueille témoignages et contributions pour favoriser la transmission de la mémoire . Chaque date comprend un rappel des faits, des cartes ,et de nombreuses archives sonores et vidéo d’époque.

Éduquer à la citoyenneté


Deuxième volet de la collection « Pour mémoire », ce dossier pédagogique est paru à l’occasion du 60e anniversaire de la libération des camps de concentration.
Il permet d’étudier en classe la Seconde Guerre Mondiale et notamment d’aborder avec les élèves la question de l’antisémitisme et de la Shoah.

JPEG

Anne Frank, Journal .
© LGF, Livre de poche, 1977.

Nous vous conseillons d’utiliser les documents prévus pour le niveau école.

- Antisémitisme, « solution finale », crime contre l’humanité, devoir de mémoire…
Ces différentes questions s’appuient sur de nombreux récits de survivants, des archives radiophoniques, des photos, des documents d’époque et des extraits vidéo et sont accompagnées de pistes d’exploitation pour la classe.

- A partir de la question de l’antisémitisme , on conduira les élèves à s’interroger sur le statut de la différence ( la différence raciale notamment).
Au-delà de l’antisémitisme, c’est tout un discours sur la tolérance et la différence qui apparaît en effet dans Otto : la tache d’encre violette peut être considérée comme un défaut mais c’est aussi ce qui rend Otto unique. On demandera aux élèves leur définition du racisme et on confrontera leurs avis, l’objectif étant d’élaborer la notion pour en donner une lecture critique.


Vous trouverez ici quelques liens qui peuvent vous être utiles pour l’étude d’Otto.

http://www.ien-landivisiau.ac-rennes.fr/litterature%20c3/albums_romans_BD/otto.htm

http://onl.inrp.fr/ONL/travauxthematiques/livresdejeunesse/ouvrages/ouvrages_proposes/otto/

Dernière modification : 04/12/2013

Haut de page