Mme Magali Boutiot, récompensée de la médaille de Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques

Mme Magali Boutiot, récompensée de la médaille de Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques

JPEGLe 18 novembre 2011, M. Gregory Hamon, Vice-Consul du Consulat Général de France à Boston, a remis à Mme Magali Boutiot, professeur de français à l’Université du Rhode Island depuis septembre 2011, la médaille de Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques.

Mme Boutiot possède un profil assez atypique et un parcours diversifié qui témoigne de ses multiples talents et de son énergie.

Elle a commencé sa carrière en France dans les années 80, où elle a travaillé en tant que planificateur d’événements culturels et guide touristique dans le domaine de l’hospitalité. Par la suite, elle a co-dirigé durant 5 ans une tournée musicale dans plusieurs pays d’Europe pour un auteur et compositeur franco-canadien.

Au cours de ses 10 années passées au Canada, Mme Boutiot possédait une entreprise d’importation en partenariat avec des artistes indonésiens afin de créer et de distribuer une nouvelle ligne de produits de commerçants canadiens. Elle a également été consultante et designer pour des fabricants locaux et elle a crée, en 2006, une entreprise de soie, nommée « Free the color ».

De 2005 à 2011, elle a travaillé au sein de l’Alliance française de Providence, organisation à but non lucratif spécialisée dans la culture et l’éducation, en tant que Vice-présidente et Directeur exécutif à partir de 2008. Elle y a développé de nombreux plans stratégiques, des programmes destinées aux communautés locales, et a managé diverses activités culturelles et événements sociaux.

D’autre part, elle a œuvré à l’obtention de subventions visant à augmenter considérablement le nombre d’élève de l’académie de langue. De par son action, elle a su créer un véritable réseau francophone autour de l’Alliance Française en conviant divers pays d’Afrique, restaurants et musiciens francophones à rejoindre la « Ligue Francophone du Rhode-Island ». Elle a fourni un considérable effort de relations publiques visant à promouvoir la mission de cette organisation.

Au-delà d’une incroyable polyvalence, ses diverses expériences démontrent un engagement profond pour la communauté et une véritable attention portée aux autres. Très impliquée dans diverses ONG traitant des droits de l’homme, de la paix, du travail des enfants, Mme Boutiot est également interprète bénévole pour Amnesty International.

Actuellement, en parallèle des cours donnés au sein de l’URI, elle supervise des classes de langues dans le Rhode Island depuis 2008. Au cours du printemps 2011, elle a rédigé un essai intitulé « Les Francophones de la Nouvelle-Angleterre » publié aux éditions « Incidence Editions publishers » dans le Wisconsin. Ce livre, rédigé en français, traite de l’histoire des expatriés francophone de la Nouvelle- Angleterre. D’autre part, elle élabore la stratégie commerciale du tour-opérateur Conway, entreprise familiale implantée dans Rhode Island depuis 1926, en améliorant sa visibilité et sa profitabilité.

Dernière modification : 23/11/2011

Haut de page