1 juillet, Café des sciences 64 sur les thérapies innovantes contre le cancer

Café des SCIENCES N 64

Quand : Mardi 1er juillet 2014 : 18h à 20h30
CIC, Havana Room, 5th floor,
1 Broadway, Cambridge

Thérapies innovantes contre le cancer présentées par le Dr Jean- Pierre Armand
Les nouvelles initiatives de R & D communement appelées « innovation ouverte » apportent des médicaments plus rapidement aux patients en facilitant les partenariats et les collaborations entre le secteur public et le secteur privé pour résoudre des problèmes courants rencontrés lors de la découverte et du processus de développement de médicaments.

JPEG
Or les equipes de Gustave Roussy croient fermement que les thérapies anticancéreuses les plus innovantes seront de plus en plus issues de petites entreprises de biotechnologie, et que l’unite de phase I dans les institutions universitaires a un rôle actif à jouer dans le domaine.

En effet, pour accélérer le développement d’innovations de rupture et augmenter leurs chances de succès, les biotechs et les experts de phase I devraient interagir ensemble et initier des collaborations bien avant les essais cliniques de phase I.


Jean-Pierre Armand, senior oncologue de l’Institut Gustave Roussy, expert dans le développement de médicaments très tôt dans les phases I et II, présentera comment les unités de phase I pourraient jouer un rôle majeur pour le développement de médicaments en oncologie en tant que tres precieux agents expérimentaux cibles . Certains partenariats illustrant les relations "gagnant-gagnant" pour développer de nouvelles thérapies anticancéreuses ciblées seront presentees au cours de la session.

 Basé près de Paris, l’Institut Gustave Roussy, est l’un des plus grands centres de traitement du cancer européen. D’apres son directeur, Lex Eggermont , le centre doit se positionner comme un acteur de premier plan dans le développement de médicaments anticancéreux precoces novateurs au niveau international.


Aujourd’hui, l’Institut Gustave Roussy est déjà le premier centre européen du cancer pour les premiers essais cliniques avec 524 patients et 57 essais en phase I en 2013 .Par ailleurs, il est a noter qu’en 2013, le Professeur Armand a ete fait Chevalier de la Légion d’honneur de gouvernement français.

Dernière modification : 19/06/2014

Haut de page