Retour sur la visite de l’Ambassadeur de France à Boston [en]

Gérard Araud, Ambassadeur de France aux États-Unis, s’est rendu à Boston et dans sa région du lundi 8 février au mercredi 10 février dans le cadre d’une visite officielle. L’Ambassadeur, au cours de deux journées intenses de visite, a rencontré le Gouverneur du Massachusetts, Charlie Baker, et le Maire de Boston, Martin Walsh, a prononcé discours et adresses dans certaines des plus prestigieuses institutions d’enseignement supérieur de Nouvelle-Angleterre, nommément Wellesley College et la Harvard Kennedy School, et a assisté à de nombreux événements et rencontres scientifiques et commerciaux issus de programmes de coopération franco-américains. L’Ambassadeur a également pris le temps de visiter le Centre Culturel Français de Boston et de renforcer les relations françaises avec le paysage universitaire bostonien, en rencontrant le Président de Northeastern University et en visitant les laboratoires de nanotechnologie de l’Université.

Rencontres avec des membres du gouvernement de l’État du Massachusetts et de la municipalité de Boston

JPEG

Le mardi 9 février, l’Ambassadeur a été reçu par Charlie Baker, Gouverneur du Massachusetts, à la Massachusetts State House de Boston. L’Ambassadeur et le Gouverneur, après le traditionnel échange de cadeaux, se sont entretenus dans le bureau du Gouverneur, où étaient également présents Valéry Freland, Consul général de France à Boston, et Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la métropole du Grand Lyon.

Le jour suivant, le mercredi 10 février, l’Ambassadeur a rencontré le maire de Boston, Martin Walsh, à l’Hôtel de ville de la capitale du Massachusetts, où les deux hommes se sont entretenu en privé. L’Ambassadeur a ensuite assisté à la signature d’un Memorandum of Understanding (convention de coopération) entre les villes de Boston et de Lyon, cette dernière étant représentée par Karine Dognin-Sauze.

Discours et adresses prononcés à l’invitation de prestigieuses institutions d’enseignement supérieur

JPEG

Le mercredi 10 février, l’Ambassadeur avait été invité à prononcer un discours au Wellesley College par Anjali Prabhu, directrice du Newhouse Center for the Humanities et professeure de français à Wellesley. À son arrivée, l’Ambassadeur a été accueilli par H. Kim Bottomly, Présidente de Wellesley College, Andrew Shennan, doyen du College et professeur d’histoire et Anjali Prahbu. Après un court entretien avec ses hôtes, l’Ambassadeur a été escorté jusqu’au Green Hall où il a prononcé un discours devant un public compact d’étudiants et de professeurs, consacré à la "French Foreign Policy in an Unstable World". Durant sa visite à Wellesley, l’Ambassadeur a également pris le temps de rencontrer la professeur de sociologie Smitha Radhakrishnan pour discuter des questions de genre, de classe et d’ethnie, et de s’entretenir avec un groupe d’étudiants et de professeurs travaillant de concert pour organiser un Festival autour des gender studies explorant le rôle des femmes comme "Agentes de changement".

JPEG

Ce même jour, l’Ambassadeur a été reçu à la Harvard Kennedy School par des professeurs de science politique et de relations internationales, parmi lesquels Murielle Rouyer, professeure de science politique à l’université de Nantes et Adjunct Professor of Public Policy à la HKS, qui l’avait invité à prononcer l’adresse introductive d’une discussion organisée par le Ash Center for Democratic Governance and Innovation autour du thème de la démocratie écologique. Au cours de son discours, prononcé dans une Allison Dining Room complète, l’Ambassadeur a discuté des enjeux cruciaux de la COP 21, rappelant au public que "les villes et les citoyens ont un rôle majeur à jouer dans la mise en œuvre des accords de Paris". À la suite de l’adresse introductive de l’Ambassadeur, le panel d’experts convié à la discussion a débattu des potentialités démocratiques ouvertes par les énergies renouvelables, en adoptant une perspective transnationale.

Événements et rencontres commerciaux et scientifiques issus de programmes de coopération franco-américains

JPEG

La semaine du 8 février, l’Ambassadeur a donné le coup d’envoi de deux événements de coopération franco-américaine. Le mardi 9 février, devant un public de 300 chercheurs, représentants du gouvernement américain et hommes d’affaire, l’Ambassadeur a prononcé, au Media Lab du Massachusetts Institute of Technology, l’adresse inaugurale des 15e Annual French-American Innovation Days, consacrés cette année au thème de la médecine de précision, avant de s’entretenir avec les Français Yves Agid et Alexis Brice, respectivement fondateur et PDG de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière.
Le jour précédent, le 8 février, l’Ambassadeur avait assisté au lancement du programme d’incubation de startups Big Booster au Philips Research Center de Cambridge, événement co-organisé par l’incubateur bostonien MassChallenge, et où étaient également présents le Consul général et une délégation du Grand Lyon composée de membres de l’exécutif de la métropole et d’entrepreneurs. L’Ambassadeur y a donné le coup d’envoi de la compétition de startups MassChallenge-Big Booster en prononçant un discours centré sur l’attractivité et l’économie de l’innovation en France.

JPEG

Le 9 février, l’Ambassadeur a également rencontré Tim Rowe, directeur du Cambridge Innovation Center (CIC), ainsi que des startups françaises hébergées par le CIC, et la présidente du chapitre de Nouvelle-Angleterre des Conseillers du Commerce Extérieur, Isabelle Estebe. En outre, l’Ambassadeur a présidé au CIC une rencontre avec des post-doctorants français et américains autour de la compétitivité, de la mobilité étudiante et de la lutte contre la discrimination au sein de l’Université française. Enfin, cette journée consacrée aux programmes de coopération franco-américaine s’est achevée par une discussion productive avec le président de Northeastern University, Joseph Aoun, et par une visite des laboratoires de nanotechnologie de l’Université.

JPEG

Langue et culture françaises

L’après-midi du mardi 9 février, l’Ambassadeur a été reçu au Centre Culturel Français (CCF) de Boston par Catheline van den Branden, présidente et directrice exécutive du Centre, et par les membres du conseil d’administration du CCF. L’Ambassadeur a eu l’occasion d’y découvrir la seconde collection privée de documents français aux États-Unis (livres, films, etc.) ainsi que les différents équipements et programmes du Centre Culturel (enseignement du français, bibliothèque, salles de conférence et de réception, accueil des enfants, etc.).

La visite de l’Ambassadeur s’est avérée particulièrement fructueuse. Elle a œuvré au renforcement de la solide relation unissant la France à la Nouvelle-Angleterre et a permis de réaffirmer l’engagement français quant à la consolidation et à l’expansion des programmes de coopération scientifique, universitaire, commerciale et culturelle avec les États-Unis.

Vous trouverez l’ensemble des photographies de la visite de l’Ambassadeur sur le Flickr du Consulat.

Dernière modification : 17/02/2016

Haut de page