Suivre les cours de l’Education Nationale par correspondance

Le CNED est un opérateur de la politique de coopération éducative, linguistique et universitaire pilotée par le ministère des Affaires étrangères et du développement international. En complémentarité et articulation avec le réseau scolaire et culturel français implanté à l’étranger, le CNED accompagne, aux côtés de l’AEFE et de la MLF, avec les Alliances et les Instituts français dans le monde, la formation en français de près de 30.000 inscrits répartis dans 160 pays.

Votre enfant n’est pas inscrit dans un établissement à programme français, mais vous souhaitez qu’il suive tout de même le programme de l’Education Nationale française ?

La solution est de l’inscrire aux cours par correspondance du Centre National d’Enseignement à Distance (CNED).

GIFSi vous vous installez dans une région des Etats-Unis ne disposant pas d’un établissement à programme français où si vous préférez inscrire vos enfants dans une école américaine et complémenter leur enseignement par des cours au CNED.

Cela permet aux enfants de réintégrer facilement leur classe lors d’un retour en France ainsi que de passer le Baccalauréat français à la fin de leurs études secondaires.

Pour l’inscription d’enfants au niveau CP, CE et CM, le CNED exige une autorisation du conseiller culturel du Consulat Général de la région des Etats-Unis dans laquelle vous résidez.

Pour établir cette autorisation, il suffit de remplir le formulaire suivant et l’adresser par e-mail, fax ou courrier à l’Attaché culturel adjoint (Attn : Autorisation CNED) au Service Culturel de votre circonscription (contact).

PNG

Choisir son parcours : les trois options sont :

1. L’inscription, réglementée ou libre, en classe complète,

2. L’inscription, réglementée ou libre, aux cours à la carte,

3. L’inscription à la scolarité complémentaire internationale.

1. L’inscription en classe complète couvre l’intégralité du programme officiel d’une année scolaire.
1.1. L’inscription règlementée est soumise à un avis favorable du conseiller culturel de
l’ambassade de France du pays de résidence. Elle ouvre droit à délivrance d’un certificat de scolarité, de relevés de notes (ou livret de compétences en primaire) et d’un avis d’orientation en fin d’année scolaire. Elle requiert assiduité. Elle permet :
- de présenter, à titre dérogatoire, une demande de bourse,
- de s’inscrire en candidat scolaire aux examens du brevet national des collèges et du
baccalauréat.

Pour s’inscrire en classe complète règlementée, l’élève doit :
- Ne pas être scolarisé dans un autre établissement,
- Obtenir un avis favorable du conseiller culturel de l’ambassade de France.

De plus,
- au niveau lycée, il faut justifier d’un avis de passage en classe de seconde et ne pas avoir eu d’interruption de scolarité de plus d’une année scolaire dans le système éducatif français. Si l’élève ne dispose pas d’un avis de passage ou d’un certificat de scolarité émis par un établissement scolaire homologué, il doit fournir une attestation de niveau visée du conseiller culturel (intégrée à la page réservée au conseiller culturel dans le dossier d’inscription).
- au niveau collège, si l’élève ne dispose pas d’un avis de passage ou d’un certificat de scolarité émis par un établissement scolaire homologué, il doit fournir une attestation de niveau visée du conseiller culturel (intégrée à la page réservée au conseiller culturel
dans le dossier d’inscription).
- au niveau primaire, si la scolarité de l’enfant a été interrompue ou s’il n’a jamais été
scolarisé dans le système éducatif français, il sera généralement inscrit dans le niveau
correspondant à sa classe d’âge, à plus ou moins une année. Des tests peuvent être
proposés pour déterminer le niveau de l’enfant.

1.2. L’inscription libre n’est soumise à aucune autorisation. Un relevé de notes (ou de
compétences, pour le primaire) est envoyé automatiquement à la fin de la formation. Une attestation de suivi peut être délivrée, sur demande, en fin de formation. L’inscription aux examens du brevet national des collèges et du baccalauréat est possible en candidat libre.

2. L’inscription aux cours à la carte permet d’accéder à un choix de matières au programme.
2.1. L’inscription règlementée (pour le collège et le lycée uniquement) permet à un élève, scolarisé dans un établissement d’enseignement homologué, de suivre une ou plusieurs matières non proposées ou incompatibles avec son emploi du temps. L’autorisation du chef d’établissement est requise. Le relevé de notes transmis doit être intégré à celui de l’établissement scolaire qu’il fréquente et l’appréciation du Cned prise en compte dans l’avis d’orientation.

2.2. L’inscription libre permet à un élève de découvrir, approfondir, ou progresser à titre
personnel dans une ou plusieurs matières de son choix. Aucune autorisation n’est requise. Un relevé de notes est envoyé automatiquement à la fin de la formation. Une attestation de suivi peut être délivrée, sur demande, en fin de formation. L’inscription aux examens du brevet national des collèges et du baccalauréat est possible en candidat libre.

3. L’inscription à la scolarité complémentaire internationale s’adresse aux élèves qui ne
fréquentent pas un établissement scolaire homologué par le ministère français de l’Education nationale et qui sont inscrits dans un établissement scolaire local. L’objectif est de permettre à ces élèves de suivre en parallèle une formation complémentaire à distance en français favorisant une poursuite éventuelle d’étude dans le système éducatif français. Cette offre est proposée de la grande section de maternelle aux classes de terminale et porte sur trois disciplines fondamentales.

En fin de formation, à la condition qu’au moins 75% des devoirs dans chacune des trois disciplines suivies aient été notés, un bilan comportant les résultats commentés de l’élève est adressé à l’inscrit. Sur la foi de ce document et des résultats obtenus par l’élève dans l’établissement qu’il fréquente localement, il est à la discrétion du conseiller culturel d’établir à la demande une attestation d’équivalence de niveau avec le système scolaire français.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Dernière modification : 11/04/2016

Haut de page